Actualités Afrique

Plus de 130 morts au RDC : Des inondations à Kinshasa

Les victimes des inondations à Kinshasa ont été tuées généralement dans les éboulements de terres qui ont détruit leurs maisons. D’autres ont trouvé la mort par électrocution.

Plus de 130 victimes, plusieurs maisons emportées, des routes effondrées, des véhicules ensevelis. Le bilan des inondations provoquées par des pluies torrentielles survenues dans la nuit du 12 au 13 décembre pourrait encore s’alourdir à Kinshasa.

Par ailleurs, la route nationale 1 (RN 1), qui relie la capitale à la province du Kongo-Central est coupée. C’est la seule voie qui approvisionne Kinshasa en produits de première nécessité ainsi que d’autres marchandises d’importation réceptionnées à Matadi, le principal port du pays.

A l’issue d’une réunion de crise, le gouvernement a décrété trois jours de deuil national à partir de mercredi, ont précisé dans un communiqué les services du premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Plus de 120 personnes ont péri mardi [13.12.22] à Kinshasa, dans desinondations provoquées par une pluie torrentielle, selon un bilan provisoire communiqué dans la soirée par le gouvernement.

Deux communes de la capitale ont été durement touchées par ces inondations. Celle de Ngaliema qui a enregistré une soixantaine de morts et celle de Mont-Ngafula avec au moins 30 morts.

La désolation est grande à Kinshasa où les activités ont tourné au ralenti ce mardi, même après la fin des pluies. Sur le bilan de ces inondations dans sa commune, Maibanzi Lwanga, bourgmestre de la commune de Ngaliema, indique que, « au niveau du quartier Pigeon, on a 17 morts, Malweka et Maman Yemo 11 morts, Mombo 9 corps, Munganga 3, Mumba un seul corps, Tshilu Mbinza 9, Bangu 6 corps. On a des éboulements de terres, il y a manque de canalisation des eaux et puis il y a des constructions anarchiques. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X