Actualités Europe

SCANDALE AU PARLEMENT EUROPEEN : CORRUPTION

Un scandale vient d’éclater au sommet des institutions européennes. La vice-présidente du Parlement Européen a notamment été inculpée pour corruption. Le Qatar pourrait être à l’origine de versements à différentes personnalités politiques européennes.

Des sacs avec des billets découverts au domicile de la VICE PRESIDENTE

C’est une affaire qui secoue les plus hautes sphères du pouvoir politique européen. De nombreux soupçons de corruption planent sur des personnages parfois centraux du Parlement Européen. Parmi ces personnalités, on retrouve notamment Eva Kaili, l’une des vice-présidentes du Parlement Européen.

Cette dernière a été placé sous mandat d’arrêt pour corruption dans le cadre d’une vaste enquête anti-corruption. Eva a été placée sous mandat d’arrêt, inculpée pour corruption, blanchiment d’argent et participation à une organisation criminelle. Des faits gravissimes s’ils sont avérés.

Cette dernière avait fait l’objet d’une audition vendredi dernier. Son compagnon, Francesco Giorgi, attaché parlementaire, est aussi parmi la liste des personnes mises en cause. Parmi les autres personnes dans l’œil du cyclone, on retrouve un ancien député social-démocrate , Pier Antonio Panzeri, le PDG de l’ONG Fight Impunity de même qu’un lobbyste bruxellois.

Une saisie de 600.000 euros en cash par les enquêteurs qui ont interpellé le propre père de Mme Kaili, lui aussi en possession d’une valise remplie de billets et en train de se déplacer, après avoir été prévenu par des complices, pensent les enquêteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X